Cockpit : une WebUI système pour Linux

Présentation

Cockpit est un outil d’administration système utilisable via une interface web. Il est simple à installer, simple à utiliser et très léger en ressource.

Il s’adresse aux administrateurs débutant et confirmés.

Il facilite l’administration de serveurs Linux en fournissant une interface graphique pour :
– LVM (ajout, redimensionnement, snapshot, etc…)
– Gestion des utilisateurs (création, gestion, blocage/déblocage, gestion des mots de passe, ajout de clé ssh)
– Interface réseau (bond, bridge, vlan)
– Visualisation des logs
– Gestion des services (listing, arrêt redémarrage, run at startup)
– Gestion des conteneurs docker
– Divers (hostname, domain, reboot, shutdown)
– SELinux
– Kdump
– Diagnostic report pour Red Hat System (ticket)
– Subscriptions (Red Hat)
– Et bien d’autres !

Ces interfaces facilitent grandement le travail d’administration.

Vous ne connaissez pas les commandes par cœur pour ajouter/agrandir/réduire un volume LVM ? Il vous suffit une fois connecté sur cockpit, de chercher dans le menu déroulant l’action que vous souhaitez réaliser :

Cockpit fournit aussi :
– une console (via une connexion SSH)
– une interface de monitoring basique

Il est compatible avec :

  • Fedora (default in fedora server)
  • Ubuntu 17+
  • RHEL 7.1 +
  • Centos 7.x
  • Debian Unstable
  • Atomic Linux
  • Arch Linux

Installation

Exemple avec Fedora

L’installation est très simple. Il suffit d’installer le paquet cockpit :

sudo dnf install cockpit

Puis, d’activer le service :

sudo systemctl enable --now cockpit.socket

Enfin, d’ouvrir  le firewall on conséquence :

sudo firewall-cmd --add-service=cockpit
sudo firewall-cmd --add-service=cockpit --permanent

Autres distributions

La documentation d’installation pour les autres systèmes supportés :

http://cockpit-project.org/running.html

Aspect réseaux

Cockpit est disponible par défaut via le port 9090. Ce port est configurable dans le fichier /usr/lib/systemd/system/cockpit.socket

Ce port doit donc être ouvert sur les différents firewalls entre l’utilisateur et le serveur.

Pour intégrer dans un serveur A, un serveur B exécutant lui aussi cockpit, il est nécessaire que A puisse accéder à B :
– Sur le port 9090 pour le service cockpit
– Sur le port 22 pour SSH

Utilisation

Pour utiliser cockpit, il suffit de se rendre sur http://serveur_avec_cockpit:9090. On arrive sur une page de login, les logins disponibles sont les comptes utilisateurs de la machine. Une fois identifié, on accède à l’ensemble des fonctionnalités. Certaines fonctionnalités peuvent changer en fonction des droits de l’utilisateur utilisé pour se connecter.

 

Passons en détails quelques fonctionnalités.

Storage

On a accès à un monitoring sommaire :
– i/o disques (1)
– Utilisation des différents points de montage (2)

On peut facilement ajouter et gérer :
– Des volumes RAID (3)
– Des volumes LVM(4)

Dans la partie LVM, on peut ajouter des PV, des VG, des LV, réduire/augmenter des volumes. On peut créer, supprimer, configurer du Raid logiciel. On peut ajouter, supprimer, configurer des points de montages.

Logs

Cockpit propose une interface qui permet de faire des tris en fonction du niveau de gravité des logs (Errors/Warnings/Notices/All) :

Gestions des utilisateurs

Vue principale :

Détails sur la création d’un utilisateur :

Détails sur la configuration d’un utilisateur :

Ajout d’un serveur cockpit

Pour ajouter un serveur cockpit dans l’interface, il faut que :
– Le cockpit soit installé sur le serveur en question
– Le service soit lancé
– Les ports 9090 et 22 soient accessibles

Nous allons, ensuite,  dans le dashboard et cliquons sur :

On saisit l’adresse IP ou le nom DNS :

Et on fournit un utilisateur valide sur ce serveur :

Le nouveau serveur est disponible dans le dashboard :

Un simple clic et nous avons accès aux différents menus de configuration :

Pour conclure

Simple d’installation et d’utilisation, Cockpit permet de simplifier la plupart des actions courantes d’administration systèmes. Il donne accès à de puissantes fonctions des systèmes Linux à des utilisateurs peu habitués à la ligne de commande.

Plus d’informations

SIte officiel : http://cockpit-project.org/
Documentation officielle : http://cockpit-project.org/guide/latest>
Site Red Hat : https://access.redhat.com/documentation/en-us/red_hat_enterprise_linux_atomic_host/7/html-single/getting_started_with_cockpit/

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *